top of page
Roger_stlaurent_photographe_20231213_0006_LowRes.jpg

Organisation et conseil

Le conseil de la MRC est formé des maires et mairesses des municipalités du territoire. Les MRC constituent ainsi un lieu de concertation privilégié où des enjeux cruciaux interpellent les élus municipaux tels l’aménagement du territoire et le développement. Vous pouvez assister aux réunions publiques mensuelles du conseil  de la MRC.

Des réunions ouvertes à tous et toutes !

Vous pouvez assister aux réunions publiques mensuelles du conseil  de la MRC. L'ordre du jour est rendu disponible 1 semaine à l'avance.

Voici le calendrier des rencontres publiques pour 2024. Notez que toutes les séances se dérouleront à l'hôtel de ville de Gaspé. L'ordre du jour est rendu disponible une semaine à l'avance : 

  • 14 février 2024, 17 h, consultez l'ordre du jour;

  • 13 mars 2024, 17 h

  • 10 avril 2024, 17 h

  • 8 mai 2024, 17 h

  • 12 juin 2024, 17 h

  • 10 juillet 2024, 17 h

  • 11 septembre 2024, 17 h

  • 9 octobre 2024, 17 h

  • 27 novembre 2024, 17 h

  • 11 décembre 2024, 17 h

Consultez également les procès-verbaux des séances du conseil.

La composition du conseil de la MRC

Le conseil de la MRC est formé exclusivement des cinq (5) maires et mairesses des municipalités du territoire. Cependant, la municipalité dont le maire est élu au poste de préfet peut désigner un(e) autre élu(e) de son conseil municipal afin d'être représenté.

Roger_stlaurent_photographe_20210519_DanielCoteWEB.jpg

Daniel Côté

Maire de Gaspé et préfet de la MRC

Daniel Côté, occupe le poste de préfet de la MRC depuis 2017, et est maire de Gaspé. Diplômé en droit de l’Université Laval, il pratique la profession d’avocat à son retour dans sa région natale, en exerçant dans son propre cabinet à Grande-Vallée et dans celui de Gaspé. Ses nombreuses implications (pompier volontaire, activités sportives et scolaires, nombreux C.A., etc.) lui valent la récompense de jeune bénévole de l’année en 2012, remise par la Commission jeunesse Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Après avoir œuvré 5 ans comme employé au cabinet du maire, il prend la relève de son prédécesseur et est élu en 2013 à la tête de la Ville de Gaspé, à l’âge de 34 ans. C’est sans compter ses implications dans plusieurs organismes locaux et régionaux, dont la Régie intermunicipale des transports qu’il préside depuis 2015. Il a été président de l’Union des municipalités du Québec de 2021 à 2023. Ce père de famille est reconnu pour la défense et le développement des régions du Québec ainsi que pour l’enjeu des transports en région.

Roger_stlaurent_photographe_20210519_NoelRichardWEB.jpg

Noël Richard

Maire de Grande-Vallée et préfet suppléant

Noël Richard est né à Grande-Vallée. Il a fait ses études au Cégep de la Gaspésie, à l’Université Laval et à l’UQAM. Il a travaillé chez Desjardins à titre de directeur général de la Caisse Mer et montagnes et a siégé à plusieurs comités provinciaux et régionaux qui regardent des orientations stratégiques du Mouvement Desjardins. Il a été président du Centre financier aux entreprises Desjardins de la Gaspésie et des Îles. Il a été impliqué au niveau social et communautaire de sa municipalité (Chambre de commerce, relance de dossiers économiques, Chevaliers de Colomb, comédie musicale). Il a collaboré, à titre de mentor, auprès de différentes entreprises. La transparence, la franchise, la famille, l’entraide, le travail d’équipe, la communication ainsi que la ténacité sont des valeurs qui l’animent. Il est maire de Grande-Vallée depuis novembre 2017.

Roger_stlaurent_photographe_20231213_0003_LowRes.jpg

Marcel Mainville

Maire de Cloridorme

Marcel Mainville a été conseiller municipal pendant une dizaine d'années. Dans sa communauté, monsieur Minville s'est notamment impliqué avec le comité organisateur des fêtes commémorant le 200e anniversaire du naufrage de la Pénélope, dans le Club des 50 ans et +, ainsi qu'au sein de la Fabrique de la paroisse Ste-Cécile de Cloridorme. À l'échelle régionale, il s'est impliqué comme administrateur du Syndicat des producteurs de bois de la Gaspésie, en plus de l'UPA Gaspé-Les-Îles pour le secteur de La Côte-de-Gaspé. En 2019, monsieur Mainville a reçu un certificat honorifique pour ses engagements bénévoles. Il est maire depuis 2023 et a à cœur le bien être de ses concitoyens.

Roger_stlaurent_photographe_20210519_DeliscaRitchieRoussyWEB.jpg

Délisca Ritchie-Roussy

Mairesse de Murdochville

Délisca Ritchie Roussy a été enseignante à l’école secondaire de Murdochville pendant 35 années. Elle est élue conseillère municipale en 1997. Elle occupe le poste de maire depuis 2004. Elle a été préfète de la MRC de 2013 à 2017. Elle est administratrice de la Fédération québécoise des municipalités. Son implication dans la communauté s’inscrit dans la durée notamment par sa contribution au comité des festivités de Murdochville depuis 10 ans.

Roger_stlaurent_photographe_20231213_0002_LowRes.jpg

Monika Tait

Mairesse de Petite-Vallée

Monika Tait a été  conseillère municipale pendant 6 années avant d'accéder à la mairie de Petite-Vallée en 2023. Madame Tait travaille actuellement dans le secteur de l'éducation. Elle s'intéresse notamment à la culture, au tourisme et à l'environnement. Elle compte de nombreuses implications dans son milieu : maison des jeunes, Village en chanson, télévision communautaire, école de musique et institution scolaire. 

L'organisation

Créée en 1982, la MRC de La Côte-de-Gaspé est composée de cinq municipalités : Grande-Vallée, Petite-Vallée, Cloridorme, Murdochville ainsi que Gaspé. Elle compte également deux territoires non organisés : Rivière-St-Jean et Collines-du-Basque.

Les municipalités régionales de comté (MRC) ont été constituées à la suite de l’adoption de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme en 1979.

 

Les MRC ont été créées pour faciliter la mise en commun des services et la gestion des décisions régionales qui influent sur plusieurs municipalités. Les MRC constituent ainsi un lieu de concertation privilégié où des enjeux cruciaux interpellent les élus municipaux tels l’aménagement du territoire et le développement.

 

Une municipalité régionale de comté regroupe des municipalités d’un même territoire d’appartenance et peut comprendre des territoires qui ne sont pas des municipalités locales et que l’on nomme territoire non organisé (TNO). Elle forme une entité administrative dont le territoire est une municipalité, au sens du Code municipal du Québec, constituée par lettres patentes délivrées par le gouvernement.

Les champs d'intervention de la MRC (compétences)

  • La planification et le contrôle de l’aménagement, de l’urbanisme et du développement du territoire, plus particulièrement l’élaboration du schéma d’aménagement du territoire;
  • La gestion des cours d’eau;
  • La préparation des rôles d’évaluation foncière;
  • L’élaboration du schéma de couverture de risques en sécurité incendie;
  • L’élaboration du schéma de sécurité civile;
  • La gestion des territoires non organisés (TNO);
  • La planification de la gestion des matières résiduelles;
  • Le développement économique local;
  • La planification territoriale.
bottom of page