Rechercher

Dévoilement des lauréats des Prix du patrimoine

C’est ce samedi 28 mai que la MRC de La Côte-de-Gaspé dévoilait les lauréats et lauréates de la première édition des Prix du patrimoine. Ces prix ont pour but de reconnaître les initiatives et personnes inspirantes en matière de conservation et mise en valeur du patrimoine sous toutes ses formes.


« Le patrimoine vivant ou bâti est important dans l'identité d'un peuple. C'est l'histoire et le legs de nos aïeux; ce qu'on lèguera à nos enfants. C'est notre culture, notre authenticité. En ce sens, je suis heureux que notre MRC soit parmi les premières au Québec à s'être doté d'un inventaire complet de son patrimoine bâti. Je suis encore plus fier de voir cette volonté que nous avons tous ensemble, individus, entreprises, organismes et partenaires publics, de préserver et mettre en valeur, à la hauteur de nos moyens, notre patrimoine commun. Et par-dessus tout, je suis fier des lauréats et des finalistes de cette première édition des Prix du patrimoine de La Côte-de-Gaspé. Au nom des gens d'ici, je les félicite et les remercie », mentionne le préfet de la MRC et maire de Gaspé, Daniel Côté.


Conservation et préservation du patrimoine bâti

Le lauréat dans la catégorie Conservation et préservation du patrimoine bâti est la Quincaillerie Antonin Aspirault de Rivière-au-Renard, pour l’entrepôt Hyman. Le jury a sélectionné le bâtiment lauréat pour les raisons suivantes : le souci des propriétaires de conserver l’authenticité du bâtiment, la qualité des interventions réalisées qui témoignent de l’amour des propriétaires pour le bâtiment, la préservation des caractéristiques architecturales et de sa vocation initiale liée au patrimoine maritime. Il s’agit d’un modèle à suivre pour l’implication individuelle dans la préservation du patrimoine collectif.

Photo de gauche, Daniel Côté, préfet de la MRC et maire de Gaspé, et les représentants de la Quincaillerie Antonin Aspirault, lauréate : Sandra Dubé, Félix Aspirault, Dominic Aspirault, Suzette Tapp et Paul-Henry Aspirault, crédit Roger St-Laurent. À droite, l'entrepôt Hyman, courtoisie Sandra Dubé.



Diffusion et mise en valeur du patrimoine

La lauréate dans la catégorie Diffusion et mise en valeur du patrimoine est madame Dasha Vymetalova pour la série documentaire « D’hier à demain – Nos églises ». Le jury a sélectionné le projet lauréat pour les raisons suivantes : la grande qualité du produit final, la pertinence des sujets abordés, le rayonnement qui dépasse les frontières du territoire, l’optimisme et le réalisme des propos véhiculés et la parole qui est donnée aux citoyens. Le jury a également souligné l’impact du projet qui inspire déjà d’autres communautés.

Photo : Daniel Côté, préfet de la MRC et maire de Gaspé, et Dasha Vymetalova, lauréate. Crédit Roger St-Laurent. Photo de droite : extrait du documentaire D'Hier à demain - Nos églises.



Porteur ou porteuse de traditions

Le lauréat dans la catégorie Porteur ou porteuse de traditions est monsieur Guy Bouchard. Le jury a retenu cette candidature pour les raisons suivantes : l’implication du lauréat dans la transmission des savoirs traditionnels à l’échelle nationale depuis de nombreuses années, et son implication dans le milieu depuis son arrivée en Gaspésie. La qualité de ses derniers projets, dont le projet de documenter les danses et musiques traditionnelles de la pointe Gaspésienne, et la constance de ses actions pour la transmission aux jeunes générations. Ses initiatives rassembleuses permettent assurément de collecter, connaître et partager à grande échelle les savoirs de la danse et musique traditionnelle.


Photo : Daniel Côté, préfet de la MRC et maire de Gaspé, et Guy Bouchard, lauréat, crédit Roger St-Laurent. À droite, activité de mise en valeur de la musique traditionnelle de la pointe Gaspésienne. Courtoise Centre communautaire Douglas.



Mention spéciale du jury : Implication citoyenne exemplaire

Le jury a choisi de créer une catégorie « Mention spéciale du jury » pour une implication citoyenne exemplaire. Il s’agit d’une candidature hors du commun qui méritait une reconnaissance particulière. La candidature retenue pour cette reconnaissance se démarque par l’implication pleine et entière, pendant des décennies, pour la préservation et la transmission de l’histoire gaspésienne et d’un lieu bien particulier. L’impact incomparable des actions menées et leur nature structurante pour la communauté n’ont d’égal que la passion des récipiendaires. Grâce à elles, Pointe-à-la-Renommée est un lieu de mémoire particulièrement précieux, L’Anse-à-Valleau a son identité propre et la relève leur emboite le pas. Ainsi, la « mention spéciale du jury » est décernée à mesdames Priscillia Poirier et Blandine Poirier, du Centre local de développement de L’Anse-à-Valleau, pour leur implication citoyenne exemplaire.


Photo en haut à gauche : Priscillia Poirier, récipiendaire, Daniel Côté, préfet de la MRC et maire de Gaspé, et Blandine Poirier, récipiendaire, crédit Roger St-Laurent. Autres photos courtoisie du CLD de L'Anse-à-Valleau.



La MRC de La Côte-de-Gaspé tient à féliciter l’ensemble des organismes et individus qui ont soumis une candidature. Un remerciement est également adressé aux membres du jury, ainsi qu’au ministère de la Culture et des Communications du Québec qui contribue financièrement à la réalisation des prix du patrimoine et les capsules vidéo des lauréats.


Le rendez-vous est lancé pour la 2e édition des Prix du patrimoine de La Côte-de-Gaspé en 2024 !




176 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout