Rechercher

CPE en Estran : la députée de Gaspé et les élus municipaux souhaitent une réponse favorable


Alors que tous les signaux étaient positifs et que le Comité consultatif régional sur l’offre de services de garde éducatifs à l’enfance (CCO) avait émis un avis favorable au projet déposé dans l’Estran, c’est avec stupéfaction que les élus ont appris le refus du ministère de la Famille d’y donner suite, et ce, parce que le nombre de places demandé excèderait les besoins. Or, en octobre dernier, le ministère avait lui-même identifié la zone 1103, incluant Grande-Vallée, Cloridorme, Petite-Vallée et Murdochville, comme étant visée par l’appel de projets en continu pour un nombre de places allant jusqu’à 24. Cette analyse, qui a également fait l’objet de discussions avec le ministre, a servi à la MRC pour bâtir sa demande.


« Depuis plusieurs mois, nous travaillons de concert avec les parents, les élus et notre MRC afin d’implanter un CPE sur le territoire de l’Estran. Nous avons des besoins existants et grandissants, vu le nombre de familles qui sont déménagées dans nos villages. Nous travaillons continuellement à revitaliser notre territoire. Il est important que notre secteur puisse offrir ce service à nos familles actuelles et futures. La municipalité de Grande-Vallée a connu une augmentation nette de sa population au cours des cinq dernières années », note le maire de Grande-Vallée, Noël Richard.


« Le secteur de l’Estran connait un élan de revitalisation. Or, le manque de places en garderie freine cet élan et cause des maux de tête aux parents, dont certains pourraient quitter la région pour cette unique raison. Alors, avec l’équipe de la MRC, un projet de CPE de 24 places a été élaboré pour répondre aux besoins actuels et prévisibles du milieu. J’ai eu quelques échanges sur ce dossier avec le ministre de la Famille dans les dernières semaines et je garde bon espoir qu’on réussira, ensemble, à concrétiser ce projet porteur pour les familles et pour le développement socioéconomique des municipalités de l’Estran », mentionne Daniel Côté, maire de Gaspé et préfet de la MRC de La Côte-de-Gaspé.


De son côté, la députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, se questionne sur les places excédentaires qui servent de justification au ministère. « Où sont ces places? Le CPE le plus près se situe à Murdochville, qui se trouve à 84 kilomètres de Grande-Vallée et des milieux familiaux ont fermé leurs portes dernièrement. J’aimerais beaucoup le savoir, car ici, le manque de places est réel et ce service est indispensable au dynamisme et au développement d’un milieu », soutient-elle.


C’est pourquoi, à la suite de discussions avec les élus municipaux du secteur, la députée est allée à la rencontre du ministre de la Famille afin qu’il se penche sur le dossier et, souhaite-t-elle, revienne sur sa décision. « Nous avons toujours espoir que le projet de CPE en Estran se concrétise. Non seulement a-t-il reçu un avis favorable du CCO, mais il est nécessaire dans cette partie du comté qui attire de plus en plus de jeunes familles. Le ministre doit aller au-delà de ses données et remplir l’engagement qu’il a réitéré à de multiples reprises, soit de régler la totalité du manque de places en garderie dans le milieu », conclut Méganne Perry Mélançon.



Photo : Grande-Vallée. Crédit : Jacques-Noël Minville


205 vues0 commentaire