Rechercher

Lutte contre les changements climatiques

La MRC de La Côte-de-Gaspé désire faire sa part dans la lutte contre les changements climatiques. Grâce à un soutien financier de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), la MRC de La Côte-de-Gaspé a réalisé un inventaire des émissions municipales de GES, à partir duquel la MRC a établi ses cibles de réduction des émissions de GES et a élaboré un plan d’action.


La firme spécialisée Enviro-Accès a soutenu la MRC et les municipalités locales dans l’élaboration de ce plan d’action. Ainsi, au cours des 10 prochaines années, la MRC et les municipalités de son territoire réaliseront une série d’actions qui devrait contribuer à réduire de 12 % les GES des entités municipales, et de 6 % dans la collectivité.


Concrètement, ce sont 40 actions qui ont été identifiées. Par exemple, soulignons :

  • L’achat d’un véhicule électrique et l’installation de bornes de recharge par la MRC;

  • La mise en place d’une campagne de sensibilisation aux émissions de GES dans la MRC;

  • L’accès au compostage aux habitants des bâtiments de plus de 4 logements et aux écoles dans la Ville de Gaspé;

  • L’électrification des équipements mobiles municipaux de la Ville de Gaspé;

  • L’instauration d’un système de gestion du compostage à Murdochville, Cloridorme, Grande-Vallée et Petite-Vallée;

  • Favoriser le télétravail.


« Depuis plusieurs années, un virage est en cours chez nous; on n’a qu’à penser à notre leadership en énergie éolienne, aux nombreuses démarches pour économiser l’eau et l’énergie dans les infrastructures municipales, et j’en passe. Par ce nouveau plan d’action, chacune des municipalités de la MRC participe à cet objectif global démontrant ainsi la ferme volonté des conseils municipaux de prioriser certaines actions concrètes et réalistes; comme on le dit souvent, à enjeu global, solutions locales », souligne monsieur Daniel Côté, préfet de la MRC et maire de Gaspé.


Une démarche intégrée

L’adoption de ce plan d’action s’inscrit dans la cadre d’une vision de développement durable de notre territoire. D’autres projets permettront également à la MRC d’accroître les impacts positifs, notamment la réalisation prochaine d’un plan régional des milieux humides et hydriques et d’une initiative afin de développer le concept de municipalités nourricières et l’alimentation locale.


Photo : ricochetdesign.qc.ca